gestuelle en école
Les deux aspects d’un entretien à absolument maîtriser sont le contenu du discours, ainsi que la gestuelle. Cette dernière est essentielle et pour cause : elle reflète au mieux qui vous êtes et votre manière de vous exprimer. Lors des entretiens pour les oraux des écoles de commerce, vous vous trouvez face à un jury qui est là uniquement pour vous écouter, mais aussi vous regarder. Leur image de vous se fera par la vision qu’ils auront de vos gestes et de vos mouvements. Mais alors, quels sont les gestes à préférer pour renvoyer une bonne image de soi, et ceux à absolument éviter ?  

Les gestes à préférer

Bien s’installer sur la chaise Lors d’un entretien, il faut essayer d’être le plus à l’aise possible (dans la limite du respect néanmoins, il ne faut pas s’affaler !). Pour cela, on s’installe bien sur la chaise, dos droit contre le dossier. Ainsi, vous posséderez un équilibre bien meilleur que si vous étiez assis sur le bord de la chaise. Se tenir droit, les pieds bien au sol Une posture droite montre que vous savez vous tenir et faire preuve de sérieux. Vous êtes là pour avoir cette école, et cela doit se sentir dans votre posture. Ancrer vos pieds au sol vous permettra de garder cet équilibre précédemment mentionné. Évitez de croiser les jambes car en plus de faire pencher votre corps d’un côté, cela peut être interprété comme de la nonchalance. Poser les mains sur la table Poser ses mains devant soi permet deux choses : d’un côté, cela vous permet d’être sûr(e) que vous vous tenez droit avec plusieurs points d’appui (mains sur le bureau, pieds ancrés sur le sol). De l’autre, vous vous empêchez de faire des gestes parasites (se gratter, se recoiffer...). En posant vos mains sur la table, elles restent dans votre champs de vision. Parler avec les mains Il ne faut pas trop en faire non plus, sous peine de déconcentrer le jury qui portera plus d’attention à vos gestes qu’à ce que vous dîtes. Il s’agit d’illustrer ses propos par quelques mouvements, afin de montrer que vous êtes à l’aise et que vous maîtrisez ce que vous racontez ainsi que la manière dont vous en parlez. Regarder son interlocuteur dans les yeux Il est essentiel de regarder la personne à qui on parle dans les yeux. Si vous vous trouvez face à plusieurs jurys, prenez bien garde à tous les regarder pour une durée de temps à peu près égale. Regarder l’interlocuteur montre d’une part que l’on est sûr de soi, mais aussi que l’on est confiant dans ses propos. Il ne faut surtout pas regarder ailleurs, ou éviter le regard de l’autre. Cela donne l’impression que l’on est pas sûr de ce que l’on dit et qu’on est mal à l’aise. Acquiescer de la tête pour montrer qu’on est d’accord N’hésitez pas à répondre positivement à ce que vous dit le jury. Acquiescer envoie des signes positifs et d’ouverture à l’interlocuteur, répondez par la positive, montrez que vous êtes d’accord (si vous ne l’êtes pas, justifiez vous en restant ouvert d’esprit). Dans tous les cas, gardez une attitude positive afin de montrer votre motivation. Sourire Sans doute un des conseils les plus importants lors d’un entretien. Sachez vous mettre en valeur, ne vous retenez pas de sourire, surtout en entretien d’école de commerce. Les jurys sont là pour juger si vous vous intégrerez bien ou non à votre promotion au sein de l’école. Sourire décontracte l’attitude mais donne aussi envie d’en savoir plus sur vous. Penser à appliquer tous ces conseils le jour de l’oral peut sembler compliqué, mais vous verrez qu'avec de l'entraînement c'est plutôt simple : alors essayez dès maintenant de changer votre position quand vous vous adressez à quelqu'un, demandez-vous l'image que vous renvoyez... et observez les personnes qui parlent pour prendre exemple... ou autre contraire repérez les gestes à éviter (lire ci-dessous). entretien en école

Les gestes à absolument éviter

Gesticuler sur sa chaise D’où l’importance de s’installer au mieux sur sa chaise. Gesticuler déconcentrera le jury et prouvera que vous n’arrivez pas à vous “poser” et rester calme. Vous n’avez qu’une quinzaine de minutes pour convaincre le jury de vous laisser intégrer l’école, vous risqueriez donc de perdre des secondes précieuses en perdant l’attention du jury sur vos propos à cause de vos mouvements répétés. Ne pas croiser les jambes ou les bras Croiser les jambes ou les bras indiquent peut indiquer par le langage corporel que l’on est fermé à l’interlocuteur, que l’on refuse de s’ouvrir. C’est pourtant ce que vous devez faire dans le temps qui vous est accordé. Ne vous mettez donc pas de bâtons dans les roues et soyez réceptif à l’autre. Gestes parasites Évitez le plus que possible de faire des gestes parasites, il s’agit de gestes répétitifs et agaçants (comme par exemple se passer la main dans les cheveux, toucher son nœud de cravate, son collier…) attirant l’attention de l’interlocuteur (alors qu’il est censé rester à l’écoute de vos propos). se passer la main dans les cheveux, toucher sa cravate, son collier. Gardez vos mains devant vous. Ne pas cacher sa bouche avec sa main Cacher sa bouche avec sa main est un geste qui pénalise énormément la portée de votre propos. D’une part car cela donne l’impression que vous n’êtes pas sûr de ce que vous dites. De l’autre, car on entend moins bien, vos paroles étant étouffées par votre main. Encore une fois, gardez-les devant vous. Ces conseils généraux vous seront très utiles en entretien de personnalité, pour les oraux de langue, mais aussi pour vos entretiens d’embauche futurs !