Les cartes mentales ou cartes heuristiques sont définies par l’Académie de Toulouse comme une hiérarchie temporaire et arbitraire de liens entre des données suivant une architecture arborescente, dont l’objectif est de structurer et/ou de faire émerger de l’information.

cartes mentales soutien scolaire CaptainCours

Pourquoi utiliser les cartes mentales Ă  l’école ?

Les cartes mentales sont utiles dans l’enseignement pour aider à visualiser l’information. Ce sont des outils qui permettent bien souvent une compréhension très rapide de situations complexes.

Selon ce document de l’AcadĂ©mie de Toulouse, les objectifs que permettent d’atteindre les cartes mentales Ă  l’école sont les suivants :

  • ReprĂ©senter et organiser l’univers d’une question de dĂ©part, d’un texte, d’une idĂ©e centrale
  • Donner une image plus « parlante Â» pour notre esprit. Le schĂ©ma arborescent permet d’aller plus loin que le langage Ă©crit et oral.
  • Faciliter Ă  la fois l’apprentissage et l’appropriation des concepts difficiles
  • Aider Ă  leur mĂ©morisation
  • Travailler en groupe ou individuellement et communiquer ses idĂ©es en public

Ces cartes peuvent donc avoir une efficacitĂ© redoutable lorsqu’elles sont bien rĂ©alisĂ©es. Elles sont d’ailleurs très simples Ă  crĂ©er : il ne vous faut qu’un papier et un crayon (ou plusieurs).

RĂ©aliser une carte mentale : les règles Ă  respecter

Ce document rĂ©alisĂ© par l’AcadĂ©mie de Poitiers nous explique les Ă©lĂ©ments essentiels Ă  prendre en compte lors de la rĂ©alisation d’une carte mentale :

Le sens de lecture

Comme l’explique ce document, il est essentiel lors de la crĂ©ation d’une carte mentale de respecter le sens de lecture : on lit les cartes mentales dans le sens horaire. On part d’un sujet qui apparaĂ®t au centre de la carte puis le premier nĹ“ud qui en dĂ©coule va se placer en haut Ă  droite du sujet. Les autres nĹ“uds qui apparaĂ®tront au mĂŞme niveau suivront ainsi le sens des aiguilles d’une montre. Ainsi de suite avec les nĹ“uds de deuxième ou troisième niveau.

Une hiérarchisation claire

Comme expliquĂ© ci-dessus, il est important de bien diffĂ©rencier le sujet des diffĂ©rents niveaux de nĹ“uds qui en irradieront. Il s’agira donc d’inscrire le sujet d’attention au centre (vous pouvez l’illustrer) puis d’en faire partir des branches colorĂ©es avec les idĂ©es qui s’y rapportent. L’utilisation d’un code couleur renforce l’organisation de la carte mentale. Une bonne option est d’utiliser une couleur par branche plutĂ´t que par niveau. Pour diffĂ©rencier les niveaux des nĹ“uds, l’idĂ©e est par exemple de jouer sur l’épaisseur des traits sur les branches : on va du plus gros au plus fin.

Pour rĂ©aliser une carte mentale Ă  l’aide de logiciels, vous pouvez utiliser Freemind par exemple, Xmind ou bien encore freeplane.

Dans quel cas utiliser les cartes mentales ?

L’utilisation des carte mentale peut se faire dans des situations très diverses et variĂ©es. Vous pouvez par exemple les utiliser lorsque vous souhaitez rĂ©viser un contrĂ´le/examen, organiser vos idĂ©es pour rĂ©diger un travail (dissertation ou autre), rĂ©sumer un livre par exemple Ă©galement (parties essentielles, personnages clĂ©s, etc), prendre des notes, mĂ©moriser une leçon, une langue en se faisant comprendre des règles d’orthographe, de grammaire, conjugaison par exemple.

Quel outil pour créer une carte mentale ?

Si vous cherchez un outil ergonomique et efficace pour réaliser une carte mentale, nous vous recommandons Canva qui a un bon outil de création.

A voir Ă©galement :

Apprendre par cœur, quelques astuces

Vous souhaitez progresser dans une matière ou vous remettre Ă  flot ? CaptainCours vous propose une solution d’accompagnement ajustĂ©e et efficace.

Crédit photo

Étape 1 sur 2

  • Tous nos conseils pour accompagner la scolaritĂ© et l’orientation de votre enfant sont dans Ed, la newsletter de l’éducation. Abonnez-vous !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *