garçon qui écrit réforme bac
Davantage de suivi personnel, amélioration de l’expression écrite et orale... En annonçant la réforme du BAC, Jean-Michel Blanquer, Ministre de l’Education Nationale a déclaré vouloir “créer un nouveau baccalauréat pour construire le lycée des possibles”. Mais en quoi consiste réellement cette réforme ? 

 Les objectifs de la réforme 

  • Des cursus plus adaptés aux études supérieures 

Aujourd’hui, les élèves de terminale sont très peu préparés aux études supérieures. La plupart d’entre eux ne savent pas vers quel cursus s’orienter. Ce constat mène à un fort taux d’abandon en enseignement supérieur. En effet, le futur des bacheliers est très flou, ils s’orientent par défaut vers des filières, qui, au final, ne leur correspondent pas.  La réforme du BAC va permettre aux élèves de réfléchir très sérieusement à leur orientation et cela dès la fin de première. Effectivement, ils devront choisir 3 enseignements de spécialité en première puis n'en conserveront que 2 en terminale. Ces spécialités auront un impact direct sur leur orientation après leurs années de lycée. Par exemple, une personne qui souhaite aller en classe prépa hypokhâgne optera pour des spécialités comme humanités, littératures et philosophie et Langues, littératures et cultures étrangères. Un élève qui souhaite s’orienter vers une licence de mathématiques préférera prendre des spécialités comme les mathématiques et la physique-chimie. Afin d’accompagner les étudiants, 54 heures d’aide à l’orientation dans l'année seront comprises dans leur emploi du temps. De plus, ces choix de spécialité permettront à l’élève de personnaliser ses années de première et de terminale. Il pourra ainsi expérimenter certaines matières, voir ce qu’il aime et ainsi affiner son orientation.  fille qui écrit sur un tableau réforme du bac
  • Approfondissement de l’expression orale 

Tout d’abord, à la rentrée en classe de seconde, l’élève devra passer un “test de positionnement” qui évaluera son niveau en mathématiques et en expression écrite et orale.  Ensuite, en terminale, aura lieu “l’oral de la maturité” ou encore le Grand Oral. L’élève de terminale devra présenter un projet sur lequel il a travaillé pendant son année de première en groupe et individuellement en terminale. Ce projet porte sur les enseignements de spécialité qu’aura choisi l’élève. Cet oral qui dure 20 minutes permet au bachelier d’améliorer son expression orale : s’exprimer correctement, dans un vocabulaire adéquat, savoir argumenter sur un sujet avec d’autres personnes…. 

La fin des filières ES, S et L 

Au revoir les filières générales et place aux spécialités !  En première, les élèves devront suivre 16h de tronc commun : français (philosophie en terminale) , histoire-géographie, LV1, LV2, EPS et enseignements scientifiques.  En plus de ces heures, ils devront choisir 3 enseignements de spécialités qui leur prendra 4h en première. Les 12 spécialités sont : 
  • Arts
  • Biologie-écologie
  • Histoire-géographie, géopolitique et sciences politiques
  • Mathématiques
  • Humanités, littérature et philosophie
  • Numérique et sciences informatiques
  • Langues, littératures et cultures étrangères
  • Sciences économiques et sociales
  • Sciences de l’ingénieur
  • Physique-chimie
  • Littérature, langues et cultures de l’Antiquité
  • Sciences de la vie et de la Terre
En terminale, l'élève continu de suivre le même tronc commun mais il devra conserver 2 enseignements de spécialités (parmi les 3 choix fait en 1ère) avec 6h de cours par semaine. règle réforme du bac

Un nouvel agenda  pour les épreuves

La réforme bouscule les épreuves traditionnelles du baccalauréat. Contrairement à l’ancien examen, les élèves ne passent plus une dizaine d’épreuves en juin.  Une grande importance est donnée au contrôle continu : 40 % de la note finale proviendra du contrôle continu pendant les années de première et terminale. Cela permet d’encourager les étudiants à travailler régulièrement. Aussi, la note finale sera représentatif du niveau de l’élève et évitera toute catastrophe le jour des épreuves.  Les examens finaux représentent 60% de la note finale qui comprend : 
  • En première : l’épreuve de Français (écrite et orale) en fin juin
  • En terminale : Les 2 enseignements de spécialités eu printemps et la philosophie et le grand oral en fin juin 
30% de la note finale résulte des épreuves communes : 
  • En première : En janvier et avril 
  • En terminale : En décembre 
Enfin, 10% est issu du contrôle continu qui s’appuie sur les bulletins scolaires de première et terminale.    N'hésitez pas à consulter nos autres articles pour vous préparer et réussir votre BAC,