La rentrée des classes est un moment stressant pour tous : enfants, parents, professeurs... L’anxiété d’un enfant avant la rentrée est très fréquente. L’enfant peut être stressé pour son changement de classe - va t'il retrouver ses amis ? -, et le passage à un niveau scolaire supérieur - va t'il être à la hauteur ? L’anxiété des enfants peut aussi venir à cause des parents qui transmette leur stress sans s'en rendre compte. Il est donc important de préparer un enfant à sa rentrée, afin qu'il soit plus rassuré, ainsi que ses parents.

Comment préparer les enfants avant la rentrée scolaire ?

Il est important de faire comprendre à l’enfant que les grandes vacances s’arrêtent un jour ou l’autre. Cependant l’appréhension varie entre chaque enfant et selon leur âge. Pour les enfants de bas âge, la rentrée scolaire peut être une vraie épreuve. Beaucoup d’enfants n’aime pas l’école et c’est pourquoi il développe une peur et ne veulent pas y retourner. bus scolaire

Les parents jouent un grand rôle

Il peut arriver également que les parents d’élèves aient plus peur que leurs enfants, surtout chez les enfants en bas âge. Ils appréhendent la séparation, et cela peut poser un réel problème car cette peur et cette anxiété peut se transmettre à l’enfant. Pour ne pas stresser davantage l'enfant, il est important que les parents prennent sur eux pour ne pas l'inquiéter outre mesure.

Un enfant agité par sa rentrée est-ce normal ?

Il est tout à fait normal qu'un enfant soit agité à cause de sa rentrée, et il est donc très rare d'aller consulter quelqu'un pour cela. En effet, les raisons ne manquent pas pour craindre l'heure d'aller à l'école. Pour les plus petits, c'est la séparation avec les parents qui est le plus difficile. Pour d'autres c'est la peur des autres enfants, pour d'autres la peur des cours. On change de professeurs, de classe, d'emploi du temps, parfois même d'établissement, le passage de la primaire au collège est par exemple très impressionnante pour les jeunes 6èmes. Ainsi il est tout à fait logique que votre enfant angoisse un peu avant la rentrée, mais les parents sont là pour le rassurer. Dans certains cas extrême, il peut être en revanche recommander d'aller voir un professionnel de l'enfance, notamment pour des cas de crises à la maison trop importantes, voir des crises de phobie scolaire. Tous les enfants ne réagissent pas de la même manière quand arrive l'heure de la rentrée scolaire. affaires scolaires

Comment rassurer les enfants

Mais comment aider un enfant à passer sa rentrée dans de bonnes conditions ? Les parents ont un rôle à jouer dans cela, plusieurs moyens peuvent aider l'enfant à être moins angoisser. Une rentrée, cela se prépare en amont ! Plus une rentrée est bien préparée, moins il y a des raisons de stresser. Voici quelques conseils pour limiter le stress de votre enfant :
  • Se remettre dans le rythme scolaire : Les grandes vacances bientôt terminées, il faut maintenant que les enfants reprennent peu à peu le rythme scolaire. Ainsi, il peut être bénéfique que les enfants se couchent aux horaires d'école classique une semaine avant la reprise des cours afin de reprendre de bonnes habitudes.
  • Les fournitures scolaires : Avant de commencer la rentrée, vous allez devoir passer par l'inévitable moment des achats des fournitures scolaires. Suivez bien les indications des professeurs pour chaque matière, ils savent ce qui est le mieux pour les enfants. La veille de la rentrée, n'hésitez pas à aider votre enfant à préparer son sac pour la rentrée.
  • Aider l'enfant à se projeter : Pour rassurer votre enfant, vous pouvez l'aider à se projeter pour chasser l'inconnu et le rassurer. Vous pouvez, la veille de la rentrée, discuter avec lui du planning de sa journée de rentrée par exemple. Si votre enfant change d'établissement, il peut être rassurant pour lui d'aller voir ou visiter ses nouveaux bâtiments en votre présence en amont.
  • Discuter avec votre enfant : Découvrez ainsi quelles sont ses craintes concernant la rentrée, et échangez ainsi avec lui pour le rassurer. Vous pouvez également réaliser avec lui des exercices de relaxation/méditation pour l'aider à trouver le sommeil.