Dès que l’on commence à rédiger, à faire des dissertations, quelque soit la matière, on est forcé de passer par la case introduction. C'est le premier travail qui doit se faire de manière méthodologique et progressive dans le suivi des étapes.

La méthodologie de l’introduction est bien précise et doit être respectée. Pas de bon devoir sans une bonne introduction ! Très souvent les professeurs ont déjà une idée du devoir qui va suivre grâce à la qualité de cette dernière. Si elle lui parait bancale, son avis sur le reste du devoir sera déjà négatif et influencera sa notation.

élève qui rédige une introduction   À quelques jours du bac de français pour les lycéens, connaître la méthode de l'introduction d’une dissertation est essentielle pour la réussite d’un devoir. Que ce soit pour le bac philo, le commentaire composé en français, ou une dissertation en économie. Savoir faire une intro est essentiel dans toutes les matières, même pour les collégiens qui se rapprochent peu à peu du passage du brevet. Mais pas besoin de se mettre la pression pour autant. Si votre introduction est structurée et respecte la méthode, aucun souci à vous faire. Cependant chaque dissertation comporte une introduction. La première chose à faire lorsque l’on se retrouve face à un sujet de devoir, c’est de poser ses idées au brouillon, de commencer à rédiger l’introduction, pour pouvoir la reprendre jusqu’à ce qu'elle vous semble parfaite. Ne surtout pas avoir peur de s’accorder un moment réservé à l’exercice de l’introduction au brouillon, car cela est indispensable. Pour bien structurer votre problématique, cette dernière doit comporter plusieurs éléments. 

Par quoi commence-t-on ? 

Pas de bonne introduction sans une bonne amorce ou accroche. C’est la première phrase que lira votre correcteur, elle doit amorcer le sujet et accrocher votre futur lecteur. Bien entendu, connaître votre programme, le  courant littéraire, artistique, la période historique ou une citation, vous aidera forcément à faire une amorce dans le thème. La difficulté : être original tout en restant dans le sujet. Évitez les banalités.  livre ouvert avec citation

Le sujet

À la suite de l’amorce, il est important de présenter le sujet, dire de quoi l’on parle. Il faut arriver à le présenter subtilement, en évitant de trop se répéter. À la fin, il est important de citer le sujet, qui peut être un sujet ordinaire ou une citation, dans son intégralité, afin de bien rappeler ce que l’on va évoquer par la suite. Si c’est une citation, il faut bien la citer en entier avec le nom de l’auteur.

Définir les termes

Il est également indispensable de définir les termes du sujet qui ont selon vous, de l’importance dans l’énoncé du sujet. Cela permettra au correcteur de bien savoir si vous avez bien compris et ciblé le sujet. Il faut définir les termes avec vos propres mots, pour « simplifier » l’énoncé. Mettre en évidence les termes principaux aidera le lecteur à mieux analyser le sujet.

La problématique

Le plus difficile dans une introduction est souvent de devoir reformuler le sujet ainsi que d’introduire la problématique. Il faut reformuler le sujet de manière simple et explicite pour pouvoir proposer une problématique. La problématique doit être en rapport avec le sujet, il doit y avoir une certaine cohérence entre les deux. brouillon avec stylo

L’annonce du plan 

Une fois que tout le travail d’introduction est terminé, que votre problématique est bien au clair sur votre feuille et dans votre tête, vous pouvez alors énoncer le plan à l’aide de mots de liaison. Le plan se divise généralement en trois parties principales (parfois seulement deux). Les parties doivent répondre à la problématique énoncée juste au-dessus. Il existe différentes manières d’aborder l’annonce d’un plan. Il doit cependant être énoncé de façon claire et avoir une bonne lisibilité. Faire un plan au brouillon qui présente une bonne argumentation est conseillé. En premier, on peut retrouver des phrases d’introduction telle que : Dans un premier temps, ou dans un second.. Ou alors : En effet, cependant, d’autre part... Ou encore : Tout d’abord, ensuite, enfin… Les manières d’annoncer un plan sont multiples et variées, à vous de voir laquelle sera la plus adaptée.

Derniers conseils

N’hésitez pas à vous faire des fiches de révisions, avec toute la méthodologie d’une bonne introduction pour ne plus avoir de doutes le jour J. Cela vous servira toujours, même après le lycée si vous êtes étudiant en droit pour une dissertation juridique, ou en histoire par exemple. Mais également pour votre rapport de stage ou votre mémoire de fin d’étude. Réviser avec des fiches bien claires, est toujours plus motivant. Tous ces éléments constituent une bonne introduction mais pensez surtout à bien vous relire pour éviter toute faute d’orthographe. On oublie souvent la phase de relecture, pourtant elle est très importante. La formulation de l’introduction est un indicateur pour le correcteur quand à la suite du devoir. Une bonne intro vous conduira sûrement vers une bonne note que se soit dans vos devoirs, pour le brevet ou encore pour le baccalauréat.