une mère chuchote à sa fille
La perte de confiance en soi est un problème pouvant toucher tous les âges. Présent chez une grande majorité de personnes, il affecte tout particulièrement les collégiens et les lycéens, qui doivent se bâtir une identité et définir qui ils veulent être au cours de ces années. Ils sont donc à cet âge très sensibles aux remarques, qu’elles viennent de leurs amis, des professeurs ou de leur famille. Le manque de confiance en soi s’identifie en classe par une peur de participer, de se mettre en avant devant ses camarades. L’enfant doute de lui même si il a la bonne réponse et n’ose pas prendre la parole pour ces raisons. Ce frein qui l’empêche de s’affirmer auprès des autres et de lui-même est un cercle vicieux qu’il faut s’efforcer, en tant que parent, de briser.
I- Aider votre enfant à prendre confiance en lui
- Le travail à faire sur vous en tant que parent - Ce qu’il faut dire à votre enfant - Ce qu’il faut encourager votre enfant à faire Nous vous proposons ici quelques conseils afin de favoriser la confiance en soi de votre enfant, de manière à ce que celui-ci n’ait pas de honte à s’affirmer, et puisse s’épanouir sans se sentir nul ou faible. petite fille qui a peur prendre confiance

Conseils pour aider votre enfant à prendre confiance en lui

 

Travail à faire sur vous en tant que parent :

Avoir confiance en vous Avoir confiance en vous en tant que parent est primordial pour que l’enfant puisse avoir confiance en lui. Il vous côtoie au quotidien, par conséquent lui renvoyer l’image positive de quelqu’un sûr de lui ne doutant pas du potentiel de ses enfants ne peut être que bénéfique pour lui. Il saura trouver en vous une figure rassurante. Avoir confiance en lui Ne pas hésiter à rassurer votre enfant en lui faisant des compliments, lui montrer que vous croyez en lui et que vous l’encouragez à se dépasser l’aidera dans la construction de son estime de lui. Ne pas avoir d’attentes trop élevées envers lui Espérer quelque chose de son enfant qu’il ne peut pas atteindre, c’est lui mettre une grosse pression pouvant rapidement le décourager. Encouragez-le à faire de son mieux, sans se tuer à la tâche non plus. En effet plus votre enfant se sent autonome, plus il est capable de s’épanouir. Vous connaissez votre enfant comme personne, par conséquent il faut tâcher d’avoir des attentes adaptées à sa personnalité et à ses capacités. Ne pas le surprotéger Il est difficile pour un parent de ne pas chercher constamment à protéger son enfant. Pourtant cela est une des clés afin de lui donner confiance en lui. Ne lui interdisez pas des activités sous prétexte qu’il pourrait se blesser ou se salir, ce serait le restreindre dans ses envies (par exemple pratiquer un sport après l’école). L’enfant doit apprendre certaines choses seul car elles l’aideront à définir qui il est. De plus, vous ne pourrez pas toujours être derrière lui pour le surveiller. plante verte en croissance prendre confiance

Ce qu’il faut dire à votre enfant :

L’encourager Encourager votre enfant lui permet de comprendre qu’il est capable de faire certaines choses malgré son manque de confiance. Montrez que vous croyez en lui et aidez-le dans sa démarche si il se fixe un objectif à atteindre (comme par exemple participer à un concours d’écriture, s’inscrire dans un club de sport, etc…) Souligner ce qui est bien Quand votre enfant accomplit quelque chose (par exemple arriver loin dans une compétition, ou avoir une bonne note dans une matière) ne retenez pas vos compliments ! Sachez récompenser l’effort, cela incitera votre enfant à faire encore mieux, à repousser ses limites et à se sentir soutenu. Valoriser leurs erreurs Sachez de même valoriser les erreurs, elles sont source d’apprentissage et aident aussi bien que les succès à se construire et à bâtir sa personnalité. Il ne faut pas être dans le jugement ou la confrontation dès que votre enfant vous annonce qu’il a fait une erreur (comme échouer à un examen), cela pourrait le décourager à vous parler d’autres problèmes. Rentrez dans le dialogue avec lui pour comprendre et corriger ces erreurs.

Ce qu’il faut encourager votre enfant à faire :

L’encourager à se fixer des objectifs Encouragez votre enfant à sortir de sa zone de confiance de manière à qu’il puisse se dire : “j’en suis capable”, “j’ai pu le faire”. Aidez-le à se fixer des objectifs qui ne sont pas inatteignables mais qui seront une source de motivation. De cette manière et pour chaque objectif accompli, votre enfant pourra penser à ses succès (pourquoi ne pas les énumérer avec lui ?) dans les moments où il se sent mauvais dans quelque chose. Le responsabiliser Donnez plus d’autonomie à votre enfant en le responsabilisant. Tout d’abord parce qu’il se sentira utile si ce n’est pas encore le cas, et ensuite car cela lui apprendra à se débrouiller tout seul, à sortir de sa zone de confort pour s’occuper d’une tâche que vous lui aurez donné. Donner du sens à ses actions Il faut entendre par là qu’il faut lier ce que votre enfant n’aime pas particulièrement à des choses qui l’intéressent. Par exemple, si votre enfant n’est pas bon en mathématiques à cause d’un manque d’intérêt pour la matière, ancrez les exercices d’application dans du concret. A quoi cela peut-il servir en dehors du cours du professeur ? En aura-t-il besoin pour accéder au métier qu’il veut exercer plus tard ? football prendre confiance